Processus MonomaniaK

Photo de Nobuyoshi Araki.

Illustration de Liang Xiong.

Illustration de Liang Xiong.

Estampes de Goyo Hashiguchi.

Mon corps tombe, touche le sol,

Il s’éparpille en mille morceaux.

Corps détaché dans l’obscurité,

Je cède sans peine à mes peines.

Sanglots et larmes au quotidien,

De sourire, je n’ai plus besoin.

Amère douceur, rugueux refuge,

Mon malheur fait mon bonheur.

Après le soleil vient la nuit,

Vertige des sens endormis.

Ce soir encore je veille,

En moi ce soir je m’émerveille.

Cette photo illustre parfaitement la tétanisante géométrie cinématographique de 2001, l’odyssée de l’espace deStanley Kubrick.

Cette photo illustre parfaitement la tétanisante géométrie cinématographique de 2001, l’odyssée de l’espace deStanley Kubrick.

Photographies de Yoshihiko Ueda.

Gaston Arévalo, Le pont.

David Lynch

David Lynch

"J’ai tendance à la procrastination. Quand un livre en est à ses débuts, il faut que je me force un peu. Puis, quand je trouve ma vitesse de croisière, je peux travailler de très longues journées. Je n’écris pas la nuit, ni le matin tôt. Je n’ai pas de rituels particuliers et il faut que je me discipline, sinon la paresse l’emporte et, avec elle, un peu de culpabilité."

Extrait d’un entretien avec Emmanuel Carrère paru dans la revue Lire n°428